New York marathon 2013 statistics

50062 coureurs ont bouclé l'édition 2013 du marathon de New York. 50062 finishers, 50062 histoires différentes, des heures d'entraînement, de lutte, d'espoir, de désespoir, de fierté et de dépassement de soi. Une vie condensée dans 42195 mètres.

Biensur, la magie, l'esprit du marathon sont irréductibles et ne peuvent se résumer à une poignée de chiffres et de graphiques. Cependant, nous espérons que vous trouverez nos statistiques du marathon de New York 2013 instructives.

Parmi les faits qui nous ont marqués, nous aimerions souligner les éléments suivants :

  • Le temps médian en 2013 est de 4h22'16", très proche du temps médian établi en 2011, lors de la précédente édition (4h22'44")
  • Les êtres humains en général, et les coureurs en particulier, aiment bien les chiffres ronds. Ainsi, courir le marathon en juste moins de 4 heures est un objectif très couru parmi les hommes, comme le montre le graphique ci-dessous :

    Histogramme des temps du marathon de New York 2013

    L'intervalle regroupant les coureurs ayant terminé le marathon entre 3h55 et 4h constituent également le mode (l'intervalle le plus peuplé) pour les catégories suivantes : femmes entre 25 et 29 ans et pour toutes les catégories hommes entre 20 et 54 ans.

  • Les femmes constituent 39% du peloton des finishers. Il s'agit d'une fraction importante si on la compare aux marathons européens. Lors du dernier marathon de Berlin, couru en septembre, les femmes représentaient 24,5% de l'ensemble des finishers. En avril, au marathon de Paris, seules 20,4% des arrivants étaient des coureuses. Espérons que les pelotons européens prennent exemple sur nos voisins nord-américains et que l'on verra à l'avenir de plus en plus de femmes au départ des courses.

    Répartition hommes-femmes au marathon de New York 2013

  • On peut avoir 80 ans et courir le marathon en 4h43'39", comme nous le montre le coureur de Granville Maurice Jean qui a couru à l'allure moyenne de 6'44 par kilomètre. Même si elle n'est pas comparable au chronos exceptionnels du Canadien Ed Whitlock, la performance de Maurice Jean est remarquable d'autant plus qu'il a débuté la course à pied sur le tard, à 75 ans.

Nous vous donnons rendez-vous dans quelques jours pour une analyse exhaustive du marathon : comment les courses féminine et masculine se sont-elles gagnées, court-on en negative split à New York ? A très bientôt !